Menu

Good Behavior Game (GBG) ou le jeu du comportement adapté

Actions de Prévention • Lundi 17 février 2020

Programme Probant

« Le programme GBG propose d’expérimenter une approche de renforcement des compétences psychosociales des élèves. Il permet de prendre en compte les enfants les plus vulnérables en vue d’apaiser le climat scolaire et de favoriser les comportements pro-sociaux. Ce programme a des effets bénéfiques tant sur les élèves que sur les enseignants. Il est au service d’une pédagogie positive, bienveillante et inclusive qui favorise les apprentissages. »

Qu’est-ce que le programme GBG ?

Un programme de prévention universelle fondé sur des données probantes en santé publique et cité dans Eduscol comme programme de référence.

Un programme fondé sur des preuves scientifiques

Des suivis de cohortes aux États-Unis et aux Pays-Bas montrent que les enfants ayant bénéficié du programme connaissent une baisse significative :

  • des conduites addictives tabac, alcool et drogues illicites ;
  • des risques judiciaires liés aux comportements violents et délinquants ;
  • des troubles de la personnalité anti-sociale et tentative de suicide ;
  • de l’initiation au tabac et à l’alcool à l’entrée au collège.
Dolan, Lawrence J., et al.Journal of Applied Developmental Psychology (1993). Kellam, Sheppard G., et al. Drug and alcohol dependence (2008). Poduska, Jeanne M., et al. Drug and Alcohol Dependence (2008). Van Lier, et al. Drug and Alcohol Dependence (2009). Van Lier, et al. Journal of Abnormal Child Psychology (2011).

En France, le programme GBG a été adapté et expérimenté lors d’un essai pilote dans les Alpes-Maritimes sur deux années scolaires (2015-2017) par le Groupe de recherche sur la vulnérabilité sociale – GRVS - en lien étroit avec les services départementaux de l’Éducation nationale des Alpes-Maritimes (SDEN 06, Académie de Nice) et sous la supervision de l’American Institutes for Research (AIR) qui développe le programme au niveau mondial.

Kiefel, Muriel, Catherine Reynaud-Maurupt, and Élise Poidevin. "Le programme américain Good Behavior Game: premiers éléments de compréhension de sa transférabilité en France." Revue Éducation, Santé, Sociétés, Vol. 5, No. 1: Prévention des addictions: regards pluriels (2018): 99.
Reynaud-Maurupt, C. Poidevin, E. et Kiefel, M. (2017). Essai-pilote du programme de prévention Good Behavior Game 2015-2017. Rapport du Groupe de recherche sur la vulnérabilité sociale. Nice
: GRVS

 

Les bénéfices du programme GBG

GBG parmi les trois programmes considérés comme les plus efficaces au niveau international.

Les bénéfices à court terme pour les élèves bénéficiant du programme : amélioration des apprentissages, autonomie, organisation, coopération, meilleure dynamique de groupe, régulation par les pairs, prise de décision collectivement négociée, verbalisation des émotions et des argumentaires, capacité à comprendre, internaliser et mettre en contexte des règles sociales et comportementales, diminution des comportements perturbateurs et agressifs.

Les bénéfices à long terme pour les élèves bénéficiant du programme : Baisse significative du tabagisme, de l’alcoolo-dépendance, de l’usage des drogues illicites, des actes de délinquance et des troubles de la personnalité antisociale.

Les bénéfices pour les écoles GBG : Amélioration du climat scolaire, meilleure relation enseignant-élève, réduction des comportements perturbateurs et agressifs, formation des enseignants aux techniques d’éducation positive, à la psychologie de la dynamique de groupe et à l’observation active des comportements. 

Le GBG devient un outil commun à l’ensemble des enseignants qui favorise la cohésion et la communication au sein de la communauté éducative de l’école. Il encourage l’enseignant à se mettre à distance lors des séances ce qui permet une observation plus fine des comportements de ses élèves.

Implantation du programme GBG en Normandie

L'ANPAA en Normandie est porteur du déploiement du projet dans le Calvados et la Seine Maritime/Eure. Cinq professionnels de l’ANPAA en Normandie sont formés sur deux ans par le GRVS pour être chargés de prévention GBG.

  • 2018 : Transfert de compétences GRVS-ANPAA national.
  • 2019 : Transfert de compétences GRVS-ANPAA en Normandie.
  • 2019-2023 : Implantation du programme pour 5 ans en Normandie suite à une réponse positive de l’Appel à projet Fonds Tabac (CNAM-ARS Normandie) en novembre 2018. 

En 2019, le programme GBG a été présenté aux différentes parties prenantes de l’éducation nationale (Recteur, DASEN, IEN, médecins et infirmières conseillères technique, conseillères pédagogiques, etc.) et validé par le Recteur académique. Pour les écoles déployant le programme GBG, la formation est inscrite dans le Plan Académique de Formation des enseignants après accord.

Par expérience, la mise en place du programme au sein des établissements scolaires est facilitée par :

  • l’implication des DASEN, IA-DASEN et IEN ;
  • une présentation à l’équipe pédagogique en amont de la rentrée scolaire ;
  • l’adhésion des enseignants ;
  • un portage du programme par l’ensemble des enseignants d’une même école ;
  • une équipe pédagogique à la recherche d’outils pour améliorer le climat scolaire.

 

Si vous êtes une structure intéressée pour adopter le programme GBG

N’hésitez pas à nous contacter pour échanger ensemble : prevention.normandie@anpaa.asso.fr ou via la rubrique contact